Hypnose

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est un état modifié de conscience. Au quotidien nous vivons yous des états modifiés de conscience, que se soit sous forme de rêves, de méditation & relaxation ou encore le fait «d’être dans la lune». Contrairement à une idée répandue dans le grand public, l’état hypnotique n’a rien à voir avec le sommeil ordinaire. Au contraire, il s’agit d’un état où la conscience se retire partiellement, elle se met en veilleuse. L’hypnose est bien connue dans les sciences orientales tel le yoga et ce depuis des millénaires. C’est dans l’histoire récente au XVIIIème siècle qu’elle a fait son apparition en Occident avec les travaux de Franz Anton Mesmer. Elle acquit énormément de notoriété pour aider les gens dans leur quotidien grâce aux travaux de Milton Erickson (1901-1980).

Combien coûte une séance?

Habituellement, le tarif est à l’heure ou à la séance. Prévoir entre 80 et 100$ par séance selon le thérapeute pour une heure. Il faut aussi tenir compte des taxes dans le prix.

Qui peut être hypnotisé ?

Presque tous les gens sont sensibles à la suggestion. Il suffit de voir l’impact de la publicité et des médias sur les gens pour comprendre l’influence de la suggestion dans nos vies. Par contre, environ 5% des gens ne sont pas réceptifs à l’hypnose. Les raisons expliquant ce phénomène d’insensibilité sont pour l’instant toujours mal comprises par la science. Le praticien en hypnose pourra dès la première rencontre faire certains tests de suggestibilité pour tester votre réponse en quelques minutes. D’ailleurs ce type de test est souhaitable car il renforce la relation de confiance avec le client qui comprendra qu’il n’a pas affaire avec un charlatan. Comme toute chose, l’hypnose quand elle est utilisée plusieurs fois donnera de meilleurs résultats à chaque rencontre. Il arrive qu’un client n’obtienne pas une transe hypnotique profonde à la première rencontre. À ce sujet, un praticien en hypnose compétent devrait pouvoir rapidement évaluer quel type de suggestion et mode de perception sensoriel sera le plus convenable pour faciliter l’induction de la transe hypnotique.

Est-ce qu’on perd le contrôle sous hypnose ?

À aucun moment une personne sous hypnose ne perd le contrôle de sa volonté. Elle demeure libre de poursuivre la transe ou bien d’en sortir. L’emploi de suggestions contraires à l’éthique aurait pour résultat de faire sortir la personne de l’état hypnotique. Il est déjà arrivé par contre que certains thérapeutes mal intentionnés aillent été cités en procès. Mais dans la plupart des cas l’hypnose n’était pas impliquée, le thérapeute étant malveillant au départ. Pour comprendre lisez l’article ici paru dans La Presse.

Qu’est que l’hypnose peut m’apporter ?

L’hypnose favorise le bien-être de la personne. Elle aide à :

  • diminuer les tensions physiques, émotionnelles et mentales
  • reconnaître nos forces intérieures pour favoriser la résilience
  • mobiliser nos ressources pour retrouver une pleine autonomie
  • reprendre le plein contrôle de notre vie
  • diminuer les pensées nuisibles, les idées noires et comportements inappropriés
  • permettre de vivre plus sereinement sur tous les plans

L’hypnose est un puissant outil de changement. Son efficacité tient aussi dans l’obtention de résultats rapides qui encouragent la personne. Elle fournit des outils pour pouvoir aisément faire face à toutes sortes de situations et se libérer des difficultés.

Une grande partie de la thérapie repose dans les mains du client. En travaillant de concert avec l’hypnose une personne acquiert rapidement une plus grande autonomie vers ses objectifs établis lors de la première rencontre. Ainsi le praticien en hypnose fournit des conditions optimales pour provoquer les changements tant désirés.

Il n’est pas nécessaire d’avoir un problème pour bénéficier de l’hypnose. L’hypnose peut être appliquée dans de vastes domaines. Elle peut servir à la relaxation par exemple.

L’hypnose est-elle remboursée par les assurances collectives de mon travail ?

Certaines assurances collectives des travailleurs couvrent les frais de naturothérapie ou encore de naturopathie. L’hypnose fait partie de la naturothérapie ou la naturopathie étant donné que l’intervention est d’origine naturelle. Il est donc possible en autant que le praticien est membre d’une association approuvée par les assureurs d’obtenir ce remboursement. Il est aussi possible de se prévaloir de ce type de reçu dans le cadre d’une thérapie donnée par un psychologue membre d’un ordre professionnel reconnu.

Les rencontres en hypnose sont-elles couvertes par l’assurance maladie du Québec ?

Non. Par contre certains médecins, obstétriciens, psychiatres, psychologues, dentistes utilisent l’hypnose dans le cadre de leur travail comme un outil supplémentaire à leurs compétences. Prendre note qu’il n’y a aucun ordre professionnel encadrant la naturopathie au Québec contrairement à l’Ontario.

Les rencontres en hypnose sont-elles couvertes par la CSST et l’IVAC ?

Certaines personnes peuvent se prévaloir de remboursement auprès de la CSST et l’IVAC. Pour ce faire, il faut obtenir une référence écrite (prescription) de votre médecin, fournir votre numéro de dossier et obtenir le consentement écrit de l’agent en charge de votre dossier à la CSST/IVAC.

Comment se passe une séance en hypnose ?

Au cours de la première rencontre le praticien en hypnose évaluera avec vous votre demande. Ensuite il élaborera un plan de traitement et s’assurera de votre motivation. Il devra aussi évaluer votre suggestibilité. Il faudra aussi s’assurer de comprendre votre mode de perception sensoriel afin d’accélérer et faciliter votre traitement. Ensuite dès la première rencontre vous aurez eu une courte transe hypnotique. Après l’hypnose le praticien revoit avec vous le déroulement de la séance. Après la rencontre vous aurez quelques exercices à pratiquer à la maison jusqu’à la prochaine rencontre si nécessaire. Les exercices comportent entre autre un enregistrement audio d’autohypnose et l’emploi d’un signe-signal afin de créer un ancrage durable de certaines suggestions.

Au cours des rencontres suivantes, le client et le praticien évalueront les progrès obtenus. Les interventions seront alors modifiées et ciblées différemment en fonction des résultats. À chaque rencontre, le client aura une nouvelle séance d’hypnose. En moyenne, les rencontres durent entre 60-90 minutes à la première séance. Les suivis durent entre 45-60 minutes.

Combien de séances envisager en hypnose pour régler un problème ?

L’hypnose est en général une approche brève où des résultats tangibles et mesurables peuvent observés en quelques mois voir même après une première rencontre. La plupart des changements durables s’opèrent entre 3 à 10 séances. Les premières consultations sont généralement plus rapprochées dans le temps, selon une fréquence de 7 à 15 jours. Par la suite, les séances peuvent avoir lieu sur une base mensuelle ou au besoin.

Le nombre de consultations nécessaires est variable selon la motivation de la personne. Évidement, en absence de tout résultat, il se pourrait qu’un client doive trouver un praticien dont la personnalité lui convient mieux ou qui est plus expérimenté.

Qu’elle est la différence entre la programmation neurolinguistique (PNL) et l’hypnose ?

Il y’a aucune différence entre les deux. Il suffit ici de citer Bandler et Grinder qui sont les créateurs de la PNL : « L’Hypnose et la PNL sont une seule et même pratique ». La PNL est donc un dérivé de l’hypnose. Olivier Lockert, président de l’institut français d’hypnose éricksonienne qualifie la PNL de « Théorie » et l’Hypnose « d’Application ». Wikipedia nous en dit ici un peu plus. La programmation neuro-linguistique (acronyme français : « PNL », « NLP » en anglais ; parfois avec des majuscules) est un ensemble coordonné de connaissances et de pratiques fondées sur une démarche pragmatique de modélisation, en ce qui concerne la communication et le changement. Elle a été élaborée par Richard Bandler et John Grinder dans les années 1970, aux États-Unis.

Est-ce qu’on perd sous hypnose notre volonté au profit de celle du praticien ?

En désaccord avec une autre idée reçue, la personne en transe hypnotique ne perd pas sa volonté, une idée souvent associée à l’hypnose de spectacle. Chacun possède une capacité naturelle de réponse à l’hypnose. Ainsi le praticien ne prend jamais le contrôle du client. La personne demeure en tout temps consciente de ce qui lui arrive même au cours d’une transe profonde. Par exemple, il arrive souvent aux gens de se réveiller dans leur lit juste avant un tremblement de terre ou l’incendie de leur maison. C’est qu’une aire du cerveau très ancienne appelée le cerveau primaire (ou reptilien) est responsable des fonctions de survie. Cette aire contrôle la respiration, le rythme cardiaque, la température corporelle, les réflexes de survie. Cette partie reste toujours disponible pour sortir un individu d’un danger potentiel et ce même durant le sommeil. En fait, la transe hypnotique est plutôt le résultat d’une collaboration efficace et bilatérale entre deux personnes. La meilleure thérapie vient toujours d’une collaboration entre le client et son thérapeute.