En finir avec les allergies grâce à l’hypnothérapie !

allergie hypnose

allergie hypnose

Le retour de vacances en août/septembre annonce pour plusieurs le temps des allergies à l’herbe à poux. Vous pouvez compter comme outil supplémentaire dans votre bagage l’hypnose et l’hypnothérapie pour vous aider.

 

Les allergies saisonnières sont un fléau faisant la fortune des compagnies pharmaceutiques. Il y a 10-15% de la population des pays industrialisés qui souffre d’allergies [1]. Il existe une kyrielle de traitements disponibles. On retrouve évidement en vente libre des antihistaminiques qui provoquent de la somnolence au point de ne pouvoir conduire un véhicule [2]. Certains d’entre eux ne peuvent être pris avec des antidépresseurs ou encore si on a des problèmes de foie, vessie, prostate, etc. Il y a aussi les antihistaminiques en prescription donc plus dangereux puisqu’un pharmacien doit vous expliquer quoi faire avec. On se souviendra de l’astemizole (Hismanal) offert en vente libre et retiré des pharmacies en 1999 pour les troubles cardiaques qu’il provoquait [3] (on essaye depuis de le recycler en agent anticancéreux [4]). Généralement après quelques années d’utilisation d’un antihistaminique, le corps s’habitue au traitement [5] et on doit changer de marque plusieurs fois par an et de ce fait on repasse à la caisse. Après être arrivé là, on propose souvent des nébuliseurs (sprays) à la cortisone. Il est courant de se retrouver ensuite avec des irritations pouvant entraîner des sinusites [6,7]. La cortisone utilisée ainsi localement est une bonne idée parce qu’on limite l’entrée du médicament dans la circulation sanguine. Néanmoins (nez en moins !) ils sont beaucoup plus chers. Tant qu’à faire, on vous propose aussi des gouttes pour les yeux traitant ainsi indépendamment le même symptôme avec 2 médicaments. Pas surprenant que les coûts liés à la santé explosent [8]. Ultimement, on vous propose une cure de désensibilisation par des vaccins. Ce genre de traitement implique que vous devez passer chez le spécialiste souvent et recevoir une injection d’allergène (pollen) toutes les semaines pendant plusieurs semaines… ce qui est peu pratique de faire sur les heures de travail ou de loisirs évidement.

Sur un autre aspect, on remet de plus en plus en question la vaccination dans la prévalence des allergies. Je vous épargne les détails ici mais on soupçonne de plus en plus les vaccins dans la communauté scientifique depuis au moins 10 ans de dérégler l’immunité en lien avec la lutte aux allergènes [9]. Notre corps désapprendrait comment réagir adéquatement aux agents extérieurs par lui-même. Que dire aussi de la pratique de nous enlever les amygdales ou les adénoïdes, ces ganglions lymphatiques importants situés près des voies respiratoires supérieures servant justement à l’immunité. On constate une augmentation des allergies chez les enfants qui ont eu leurs amygdales enlevées avant l’âge de 7 ans [10].

Heureusement, il y’a des naturothérapies tel que l’hypnose pour éviter de tomber dans la dépendance aux médicaments [11] même si ceux-ci sont quand même utiles. L’hypnose employée en hypnothérapie permet de diminuer grandement les symptômes, voir les stopper complètement. L’approche utilisée comprend des visualisations et la mise en place d’un ancrage associé à un lieu de refuge sans allergies. On peut aussi désensibiliser la personne aux événements associés à la 1ère crise d’allergie. Ces événements agissent comme un ancrage négatif qui nous rappelle certaines situations vécues exactement au moment des allergies. On revit ainsi un événement non terminé dans notre tête année après année. L’hypnose vise à retravailler ce souvenir. D’une façon générale, on sait aussi que le subconscient est responsable des fonctions vitales. Il agit positivement sur la gestion du stress donc de l’immunité. En diminuant le stress et l’anxiété par l’hypnose on rejoint de subconscient qui lui-même agira sur les fonctions vitales.

[1] Aberg et al. Prevalence of allergic diseases in schoolchildren in relation to family history, upper respiratory infections, and residential characteristics. 1996. Allergy 51:232–237.

[2] Nicholson AN. Antihistamines and sedation. Lancet. 1983. Jul 23;2(8343):211-2.

[3] www.fda.gov Federal Register: August 23, 1999 (Volume 64, Number 162). Page 45973.

[4] García-Quiroz J, Camacho J. Astemizole: an old anti-histamine as a new promising anti-cancer drug. 2011. Anticancer Agents Med Chem. Mar;11(3):307-14.

[5] Köberlein et al. Determinants of patient compliance in allergic rhinoconjunctivitis. 2011. Curr Opin Allergy Clin Immunol. Jun;11(3):192-9.

[6] Meltzer et al. Preferences of adult patients with allergic rhinitis for the sensory attributes of fluticasone furoate versus fluticasone propionate nasal sprays: a randomized, multicenter, double-blind, single-dose, crossover study. 2008. Clin Ther. Feb;30(2):271-9.

[7] Khanna P, Shah A. Assessment of sensory perceptions and patient preference for intranasal corticosteroid sprays in allergic rhinitis. 2005. Am J Rhinol. May-Jun;19(3):316-21.

[8] Nouvelles de Radio-Canada. Daniel Raunet. 23 septembre 2005. Les Canadiens consacrent plus d’argent aux médicaments.

[9] Obihara CC, Bardin PG. Hygiene hypothesis, allergy and BCG: a dirty mix? 2008. Clin Exp Allergy. Mar;38(3):388-92.

[10] Matheson et al. Relevance of the hygiene hypothesis to early vs. late onset allergic rhinitis. 2009. Clin Exp Allergy. Mar;39(3):370-8.

[11] Langewitz et al. Effect of Self-Hypnosis on Hay Fever Symptoms – A Randomised Controlled Intervention Study. 2005. Psychother Psychosom 74:165–172.

0

Comment choisir un hypnothérapeute ?

Hypnose choisir hypnotherapeute

L’hypnothérapie expliquée à Devoir de citoyen sur ADR.TV aidera les gens à discerner les hypnothérapeutes compétents

L’hypnose et l’hypnothérapie sont sans conteste une forme de traitement alternatif de plus en plus demandés. La chaîne Avis de recherche (cette chaîne n’existe plus en ondes) disposait d’un statut de chaîne essentielle auprès du conseil de la radio et télédiffusion du Canada (CRTC) car elle informe les citoyens sur des sujets de protection du public. Elle était donc une chaîne obligatoire pour la télévision numérique depuis 2007 que doivent offrir les distributeurs. Dans le cadre de l’émission Devoir de citoyen, les soins offerts par les hypnologues ont donc été abordés avec plus de profondeur que dans d’autres formes de médias.

Maintenant comment choisir un hypnologue tel que discuté lors de l’entrevue ?

–          Idéalement, il est préférable d’aller vers des recommandations de clients satisfaits. La connaissance du thérapeute au préalable peut jouer énormément sur la possibilité de personnaliser son traitement. La relation de confiance est de ce fait beaucoup plus grande. Ultimement, je suggère aux gens d’écouter leur instinct en cas de doute sur la personne.

–          On peut aussi avoir recours aux associations de professionnels tels que l’association des hypnologues du Québec (AHQ), l’association nationale des naturothérapeutes (ANN) pour vérifier les crédits d’un thérapeute. Aussi comment reconnaître une association légitime ? On peut commencer par faire une recherche auprès du registre des entreprises du Québec pour voir si l’organisation est en règle auprès du gouvernement. Par la suite, on s’intéresse à savoir si l’association en question fournit des documents officiels à ses thérapeutes (numéro d’adhésion avec date d’expiration, code de déontologie) ou encore si l’association est reconnue par les assurances collectives (N.B. l’hypnose fait partie des naturothérapies). On peut aussi vérifier l’enregistrement de l’organisme auprès des taxes de ventes (TPS, TVQ). Un organisme à but non lucratif ou un thérapeute avec un revenu de moins de 30 000$ sont exemptés de percevoir les taxes de ventes. La plupart des associations exigent aussi une mise à jour des connaissances par le biais de la formation continue ou la participation à des congrès.

–          Il est important de vérifier la formation du thérapeute. La personne devrait afficher ses diplômes et formations pertinentes. La formation varie selon les écoles professionnelles fréquentées par le thérapeute. Il faut compter environ 1000 heures de formation pour se qualifier comme praticien en hypnose. Pour l’hypnothérapie, la personne doit connaître la plupart des techniques d’hypnoses existantes : l’hypnose classique (directive), l’hypnose non-directive, l’hypnose éricksonienne, l’hypnose humaniste, la programmation neurolinguistique (PNL), etc. On peut aussi s’informer si le thérapeute a eu un stage de pratique supervisé ou encore si son association lui a fait passer un examen pratique d’admission.

Pour en apprendre plus, voyez ce vidéo qui a été produit par la chaîne ADR.TV

En terminant, vous pouvez compter sur les hypnologues du Québec pour vous aider. Vous pouvez consulter l’éventail des traitements possibles sous hypnose en visitant mon site web ou encore celui de l’association des hypnologues du Québec.

0

Hypnothérapie pour la peur des aiguilles et des piqûres

peur dentiste

peur dentiste

Laissez-moi vous entretenir d’une problématique assez répandue dans la population. Le dossier présenté ici est en partie fictif et tiré de mes expériences personnelles avec certains de mes clients aux prises avec ce problème. Cette peur est souvent associée à la peur du sang, des opérations et du dentiste. Elle est tout à fait gérable par hypnose en quelques rencontres selon le cas. Un bon nombre de personnes souffrant de diabète, d’hémophilie ou nécessitant une perfusion régulière pourront ici trouver espoir vis-à-vis ce problème répandu.

Ce genre de peur touche une grande partie de la population. La plupart d’entre elles apparaissent de façon spontanée chez la personne. Elle ne peut être reliée la plupart du temps à aucun événement expliquant son apparition. Des événements sans liens avec cette peur peuvent aussi avoir favorisé l’apparition de celle-ci. Il arrive qu’une personne imite aussi le comportement d’un pair plus souvent un membre de sa famille.

Parfois la personne peut avoir été soumise à un événement marquant ayant déclenché le phénomène. Cet événement peut être en lien avec la réponse comme le fait d’avoir eu une opération chirurgicale difficile, une perception plus élevée vis-à-vis la douleur, avoir assisté à un accouchement, la vue de sang suite à un accident ou encore des instruments médicaux. Les sens de la personne ayant été fortement stimulés lors de l’événement ont laissé une empreinte importante dans le cerveau émotionnel au niveau du système limbique. Ensuite à chaque fois que le stimulus est revécu au quotidien le cerveau renforce la réponse à nouveau. La réponse peut être revécue sous forme d’un événement similaire, des images vues à la télévision, des odeurs de sang dans une cuisine, des sons, etc.

La peur des aiguilles provoque rapidement chez les gens un choc vagal. Le choc vagal est provoqué par la vue de l’aiguille ou bien l’arrivée du personnel médical pouvant mener à un évanouissement. Lors de la réponse au stimulus (aiguilles) la personne éprouve une montée d’adrénaline, une accélération de la respiration, des palpitations, une chute de pression artérielle entraînant un étourdissement et un évanouissement.

Dans les cas les plus graves, une personne peut être atteinte de panique avec ou sans hyperventilation. Ce type de problématique peut aussi être traité par hypnose mais nécessite généralement plus de temps en thérapie avec une approche différente.

L’intervention que je préconise se fait sur trois niveaux :

1) La gestion du stress d’anticipation

À l’aide de suggestions hypnotiques il est possible d’apprendre à atténuer la réponse du stress. Les suggestions utilisées portent sur le renforcement positif, la confiance et l’estime de soi. Le thérapeute pourra ici personnaliser les suggestions selon l’historique de la personne obtenue au premier rendez-vous. Ainsi la personne apprend à faire la différence entre le produit de son imagination et la réalité. L’hypnose contribue à éviter à la personne d’avoir une anticipation négative face à une prise de sang par exemple. Il est possible également d’implanter des suggestions post-hypnotiques (ancrage) sur un mot-clé tel que « calme » ou « stop ».

2) L’utilisation d’une technique de respiration contrôlée

La personne peut apprendre ensuite une méthode de respiration du même type que celles retrouvées dans la méditation et le yoga (pranayama) avec l’ancrage du mot « calme ». Lorsque les deux techniques sont combinées (ancrage + respiration) on obtient un signal pour arrêter l’escalade du stress au cerveau. En combinant l’ancrage, la respiration et un geste répétitif on obtient un nouvel outil appelé signe-signal. Le geste répétitif créer un nouvel automatisme sur le système nerveux autonome pour contrer le stress.

3) La visualisation sous hypnose

Il a été largement démontré que dans un combat entre l’imagination et la réalité que l’imagination d’une personne l’emporte toujours sur la réalité. Cet état de fait observé nous montre que l’imagination est à la fois notre allié et notre ennemi. Ainsi des techniques de visualisation sont aussi un outil très efficace contre les peurs. Pour y arriver, le client est placé sous hypnose et est appelé à vivre de façon progressive des simulations de piqûres, prises de sang ou autres comme un cinéma intérieur. La personne trouve donc ici un soulagement progressif de ses symptômes en vivant une situation imaginaire où elle a vaincu sa peur. On pourra aussi si nécessaire utiliser un événement antérieur mais de façon positive. De même on peut projeter la personne dans le futur débarrassé du problème.

Références

1.    Abramowitz, E. G. and Lichtenberg, P. Hypnotherapeutic olfactory conditioning (HOC): case studies of needle phobia, panic disorder, and combat-induced PTSD. Int J Clin Exp Hypn. 2009 Apr; 57(2):184-97.

2.    Cyna, A. M.; Tomkins, D.; Maddock, T., and Barker, D. Brief hypnosis for severe needle phobia using switch-wire imagery in a 5-year old. Paediatr Anaesth. 2007 Aug; 17(8):800-4.

3.    Enkling, N.; Marwinski, G., and Johren, P. Dental anxiety in a representative sample of residents of a large German city. Clin Oral Investig. 2006 Mar; 10(1):84-91.

4.    Johren, P.; Enkling, N.; Heinen, R., and Sartory, G. Clinical outcome of a short-term psychotherapeutic intervention for the treatment of dental phobia. Quintessence Int. 2007 Nov-2007 Dec 31; 38(10):E589-96.

5.    Oosterink, F. M.; de Jongh, A., and Hoogstraten, J. Prevalence of dental fear and phobia relative to other fear and phobia subtypes. Eur J Oral Sci. 2009 Apr; 117(2):135-43.

6.      Hammond, D.C. Métaphores et suggestions hypnotiques. American Society of Clinical Hypnosis. 2004. Éditions Le Germe.

0

Qu’ont en commun l’hypnose et la spiritualité ?

spiritualité hypnose

spiritualité hypnose

J’estime qu’environ cent pourcent (100%) de mes clients actuels sont dans une démarche spirituelle. Mais la majorité ont des demandes plus terre à terre. La démarche spirituelle peut prendre différentes formes. Certains feront du bénévolat, d’autres vont dans un centre de yoga ou de méditation. On peut partir en voyage avec sac au dos. Ou encore partir dans une retraite ou dans une quête de vision identitaire. Je trouve cela fascinant. Peut être vous reconnaissez-vous ici ? J’ai longtemps passé pour un extraterrestre étant un des rares à méditer dans la vingtaine. Mais ce n’est pas nouveau pour moi. Par exemple, j’étais un des rares de ma promotion en biologie à l’UQAM qui allait sur Internet entre 1993-1996.

Il existe une quantité phénoménale de moyens pour se recentrer. Autrefois les gens se tournaient vers les religions. De nos jours, la barrière de la religion a tombé en Occident et nombres d’approches l’ont replacée. D’autres ont débordé dans les excès du New Age. Comment redevenir plus terre à terre. Car la quête spirituelle est le pas que l’on fait en dehors des sentiers battus. Vous me voyez venir ! L’hypnose fait parti des solutions qui existent pour accéder au petit côté irréel que l’ont recherche. C’est que l’on vit dans un monde matérialisme où de plus en plus de gens ne s’y reconnaissent plus. On voudrait croire encore à quelque chose de magique. Est-ce qu’adhérer à tel ou tel groupe serait la solution ? Est-ce que l’hypnose peut vous aider ? Non ! Seul vous-même pouvez le faire.

En fait l’hypnose doit être habillement dirigée pour en obtenir un message concret. L’hypnothérapeute ne sera rien de plus qu’un modérateur ou un facilitateur. Ou encore un chaman qui vous accompagne dans l’autre monde. Cet autre monde n’est pas que le vôtre. C’est le produit de la société et de nos attachements à des valeurs, principes, croyances, etc. Mais cet autre monde est aussi quelque chose qui nous dépasse. Et c’est ce qui attire tant de gens à faire le voyage spirituel. On pourrait par exemple chercher à remonter le cours du temps. Ou encore revivre des mémoires d’enfance ou de vies antérieures. D’autres croient aux passages entre les vies pour avoir lu des livres de Bruce Lipton ou de Dolores Cannon. On aimerait trouver des informations. Certains voudraient lire leur avenir. Et si tout cela n’était qu’une vaste simulation holographique dirigée par des êtres incroyablement plus évolués ?!? Tant de questions, autant de réponses ! Chacun trouvera la confirmation de sa théorie dans un passage sous hypnose utilisée dans un but spirituel. La personne en dégagera un message, une métaphore, une allégorie ou encore une leçon à apprendre. On règle un comportement une bonne fois pour toute. Il importe peu que ce soit réel ou non. L’important est plutôt : que feront-nous de cette information ensuite ?

La semaine dernière je rencontrais une nouvelle cliente pour la première fois. Habituellement quand le fruit est mûr la personne accède rapidement à ce qu’elle a de besoin. Dans son cas, après à peine une minute sous hypnose elle montrait déjà des signes de transe hypnotique importants avec des mouvements oculaires rapides abondants. Je me dirigeais vers une séance conventionnelle de renforcement positif. Mais elle déjà se voyait comme appelée par un guide spirituel dans un tourbillon lumineux. Elle me disait ajuster son énergie avant de partir plus loin. Ensuite, elle rencontra un être qu’elle identifie comme la Vierge Marie. Elle eut un message pour elle. S’en suit l’approche d’un autre guide d’air moyenâgeux qui lui prodigue des soins. Elle termine sa transe lorsqu’on lui demande d’enfiler un habit d’astronaute qui lui permettra d’aller plus loin. Évidement, cela peut sembler loufoque d’un œil extérieur sceptique. Mais finalement, je pourrais vous donner mon interprétation de son parcours. Mais il me manque plus de 99.9% de l’information de sa conscience pour le faire. Je ne peux le faire à sa place. Je ne pus que la féliciter pour l’information qu’elle reçue. D’ailleurs je n’ai donné aucune directive à son hypnose. Elle est entrée dans ce monde irréel par elle-même. Elle reviendra surement me voir avec d’autres questions. Mais je sais par son courriel du lendemain qu’elle trouva soulagement à son identité et résolution de certains de ses problèmes concrets du quotidien. La séance lui avait fournit la seule chose que n’importe quel thérapeute ne peut faire : un sens à ses souffrances. Et moi qui m’apprêtais à lui faire une simple séance de renforcement de sa personnalité. Voilà comment être à l’écoute de son intuition et du sens spirituel des choses à pu faire la différence. La solution était inscrite en elle. Elle a trouvé exactement dont elle avait de besoin. À suivre. Pour pousser votre réflexion plus loin vous pouvez lire ici.

0
Page 4 du 4 1234